top of page

Dentisterie
 

Dentin-–-Endodontic-Treatment-Considerations.png

Par Dr. Ammar Zaidi

Considérations relatives à la dentine et au traitement endodontique

La dentine est un tissu dur et calcifié qui constitue la majeure partie de la dent. Situé sous l’émail, il entoure la pulpe, qui contient les nerfs et les vaisseaux sanguins. Les dommages à l’émail dus à un traumatisme, à la pourriture ou à des changements liés à l’âge peuvent exposer la surface de la dentine. Si elles ne sont pas traitées, l’inflammation et l’infection peuvent évoluer vers la pulpe, entraînant une affection appelée pulpite. En cas de pulpite, un traitement endodontique peut être nécessaire.

 

Le traitement endodontique, également connu sous le nom de traitement de canal, consiste à enlever la pulpe infectée ou enflammée et à nettoyer l’intérieur de la dent. Cette procédure est généralement réalisée sous anesthésie locale pour assurer le confort du patient. Une fois la pulpe enlevée, l’intérieur de la dent est rempli et scellé pour prévenir d’autres infections. Une couronne ou autre restauration peut être nécessaire pour protéger la dent et restaurer sa fonction.

 

Il est important de noter que la préservation des dents naturelles est généralement préférable lorsque l’on envisage un traitement endodontique. L’extraction dentaire peut entraîner divers problèmes, notamment des difficultés à mâcher, une perte de mâchoire et le déplacement des dents adjacentes. Le traitement endodontique est un moyen très efficace de sauver une dent qui nécessiterait autrement une extraction.

Dentine dans le traitement de canal

La dentine est un matériau composite unique qui constitue la majeure partie de la structure de la dent et absorbe les charges mécaniques agissant sur la dent. Pendant le traitement de canal, la compréhension des propriétés de la dentine et de son rôle est cruciale pour assurer le succès et la longévité du traitement.

 

Au microscope, il se compose de substances organiques abondantes broyées, ou matrice extracellulaire, principalement composée de fibres de collagène de type I. Les composants inorganiques de la dentine comprennent les cristaux d’hydroxyapatite et d’autres sels minéraux, tels que les carbonates et les phosphates de calcium amorphes.

 

Sur le plan microstructural, la dentine contient des espaces tubulaires (tubules dentinaires) qui abritent les processus cytoplasmiques et le liquide dentinaire, ce qui la rend sensible aux altérations structurelles et biologiques. Des bactéries ont été trouvées dans les tubules dentinaires, atteignant des profondeurs de 300 à 500 μm. Ces bactéries peuvent envahir la dent et la pulpe.

 

Pendant le traitement de canal, l’objectif principal est d’enlever la dentine et le tissu pulpaire infectés tout en maintenant l’intégrité de la structure dentaire restante. Les propriétés uniques de Dentin nécessitent une attention particulière lors de l’utilisation de diverses techniques de nettoyage et de désinfection.

 

Les irrigants jouent un rôle essentiel dans l’élimination des bactéries dans les tubules dentinaires et la dissolution des tissus infectés. Pour obtenir des effets antimicrobiens, les irrigants doivent pouvoir diffuser dans ces tubules. Les fibres de collagène organiques sont vulnérables aux activités enzymatiques dérivées des tissus et des microbes. L’hypochlorite de sodium (NaOCl), utilisé pour désinfecter la dentine infectée, peut illustrer ces dommages au collagène.

 

L’instrumentation mécanique, une autre étape cruciale du traitement de canal, vise à éliminer la dentine infectée. Cependant, les preuves actuelles montrent que les instruments endodontiques ne peuvent pas nettoyer complètement les canaux, ce qui nécessite des adjuvants chimiques. Ces compléments entrent dans les catégories suivantes :

  • Agents protéolytiques (NaOCl)

  • Agents déminéralisants/chélatants (EDTA)

  • Antiseptiques (chlorhexidine)

  • Antibiotiques topiques (doxycycline)

 

Le NaOCl est l’irrigant le plus couramment utilisé en raison de ses propriétés antimicrobiennes, antibiofilms et dissolvantes des tissus. Cependant, il ne peut pas enlever les tissus durs et les débris minéralisés. Par conséquent, un agent déminéralisant ou chélateur, tel que l’EDTA, est utilisé après l’utilisation de NaOCl pour dissoudre les sels inorganiques.

 

Les adjuvants chimiques sont utilisés séquentiellement pour améliorer la désinfection du canal radiculaire et conditionner la dentine, optimisant ainsi les interactions avec les obturations radiculaires.

Des études récentes indiquent que différentes solutions d’irrigation ont des effets variables sur les propriétés mécaniques de la dentine.

 

Comprendre l’impact de l’application séquentielle de produits chimiques sur la dentine peut aider à améliorer le collagène denté, réduisant ainsi la probabilité de défaillances structurelles couramment observées dans les dents traitées par endodontie.

Dentine et lasers dentaires

Les lasers dentaires sont des instruments spécialisés qui utilisent des faisceaux de lumière focalisés pour effectuer diverses procédures dentaires, y compris le traitement de la carie dentaire, l’élimination des tissus malades et le remodelage des gencives. L’utilisation de lasers dentaires offre plusieurs avantages par rapport aux procédures dentaires traditionnelles, tels que la réduction de la douleur, des saignements et de l’enflure, ainsi qu’une guérison plus rapide.

 

Dans le contexte de la dentine, les lasers dentaires peuvent être utilisés pour traiter la carie dentaire en éliminant sélectivement la dentine infectée tout en préservant la dentine saine. Cela peut être fait avec une plus grande précision et moins de traumatismes à la dent par rapport aux perceuses dentaires traditionnelles. Les lasers dentaires peuvent également être utilisés pour traiter l’hypersensibilité à la dentine en scellant les tubules de dentine, ce qui aide à réduire la sensibilité aux températures chaudes et froides.

 

Utilisations les plus courantes des lasers en relation avec la dentine:

  • Er: Laser YAG: Ce laser peut être utilisé pour éliminer les caries de l’émail et de la dentine par ablation sans provoquer une augmentation de la température de la pulpe. Il peut être utilisé même sans refroidissement par eau. Le laser Er: YAG est également capable d’éliminer le ciment, la résine composite et l’ionomère de verre.
     

  • Er, Cr: Lasers YSGG: Ces lasers peuvent être utilisés comme alternative à la gravure acide de l’émail et de la dentine. Les surfaces d’émail et de dentine gravées au laser ne montrent aucune couche de frottis. Cependant, l’adhérence aux tissus dentaires durs après la gravure au laser Er: YAG est inférieure à celle obtenue après la gravure à l’acide conventionnelle.

 

L’hypersensibilité à la dentine est l’une des plaintes les plus courantes dans la pratique dentaire clinique. La désensibilisation de la dentine hypersensible avec un laser Er: YAG est très efficace et le maintien d’un résultat positif est plus prolongé qu’avec d’autres agents conventionnels.

Dentine et radiographie dentaire

La dentine est un tissu dur et calcifié qui constitue la majeure partie de la dent, situé sous l’émail et entourant la pulpe. La radiographie dentaire, également connue sous le nom de radiographies dentaires, est un outil de diagnostic couramment utilisé pour évaluer la santé des dents, y compris la dentine. La radiographie dentaire permet aux dentistes de voir des structures qui ne sont pas visibles à l’œil nu, telles que la dentine, la pulpe et les structures racinaires. Il peut aider à détecter les caries dentaires, les abcès, la perte osseuse et d’autres problèmes dentaires qui peuvent ne pas être visibles lors d’un examen clinique. De plus, la radiographie dentaire peut être utilisée pour surveiller la progression des affections dentaires au fil du temps.

Les caries peuvent être définies comme des infections microbiennes actives ou inactives / arrêtées qui conduisent à la déminéralisation de la partie inorganique et à la destruction de la partie organique de la dentine. Les lésions actives sont brillantes / brillantes et lisses au toucher, tandis que les lésions inactives / arrêtées ont un éclat givré / mat avec une surface rugueuse.

 

Par radiographie, les caries peuvent être détectées en examinant la surface approximative des dents.

Les lésions sont classées en fonction de la profondeur de déminéralisation détectée sur la surface approximative. Le stade de la lésion est déterminé par la profondeur de pénétration de la surface externe de la dent, comme suit:

  • Surface sonore : Émail sain et sain, sans lésion détectable et surface brillante normale.

  • Lésion carieuse initiale: Les lésions précoces démontrent une perte minérale nette dans l’émail ou la dentine exposée et peuvent n’être visibles que lorsque la dent est séchée à l’air ou que la couleur devient blanche.

  • Lésion carieuse modérée : Perte minérale modérée avec perte d’intégrité / anatomie de la surface de la dent et déminéralisation plus profonde. Il peut y avoir une cavitation superficielle ou micro, et des changements de couleur dans l’émail avec des ombres brunes ou grises et / ou de la translucidité.

  • Lésion carieuse avancée: Perte minérale avancée avec cavitation à travers l’émail, exposant la dentine.

Dentine et abfraction dentaire

La dentine est un tissu dur et calcifié qui constitue la majeure partie de la dent, situé sous l’émail et entourant la pulpe. L’abfraction dentaire est un type d’usure dentaire qui se produit en raison de la flexion et de la flexion de la dent sous des contraintes mécaniques répétitives, telles que le grincement ou le serrement, entraînant une perte de structure dentaire au niveau de la gencive.

 

L’abfraction dentaire peut entraîner l’exposition de la dentine, qui est plus douce et plus vulnérable aux dommages que l’émail. Cela peut entraîner une sensibilité dentaire, de la douleur et un risque accru de carie dentaire.

 

La prévention de l’abfraction dentaire implique de réduire le stress sur les dents, d’éviter les habitudes comme le grincement ou le serrement, de maintenir une bonne hygiène buccale et de s’abstenir d’utiliser un dentifrice abrasif ou de se brosser les dents de manière trop agressive. Votre dentiste peut également vous donner des conseils sur la façon de protéger vos dents et de prévenir l’abfraction dentaire.

 

Le traitement de l’abfraction dentaire consiste généralement à s’attaquer à la cause sous-jacente de l’usure des dents, comme le bruxisme (grincement des dents), et à prévenir d’autres dommages aux dents affectées. Cela peut inclure l’utilisation d’un protecteur de nuit pour protéger les dents pendant le sommeil et des procédures dentaires de restauration pour remplacer la structure dentaire perdue et restaurer la fonction et l’apparence des dents affectées.

Dentine et attrition dentaire

La dentine est un tissu dur et calcifié qui constitue la majeure partie de la dent, situé sous l’émail et entourant la pulpe. L’attrition dentaire est un type d’usure dentaire qui se produit en raison de la mastication et des morsures normales et de l’usure liée à l’âge, entraînant une perte de la structure dentaire au fil du temps.

 

L’attrition dentaire entraîne des dommages à l’émail, ce qui peut entraîner une exposition à la dentine et augmenter le risque de carie dentaire. La dentine est plus douce et plus poreuse que l’émail, et lorsqu’elle reçoit des stimuli d’aliments et de boissons chauds et froids, elle les transmet à la pulpe, provoquant une sensibilité dentaire et de la douleur.

 

La prévention de l’attrition dentaire consiste à éviter les habitudes qui peuvent causer une usure excessive des dents, comme le serrement ou le grincement, et le port d’un protège-dents protecteur lors de sports de contact ou d’autres activités pouvant entraîner des dommages aux dents.

 

Le traitement de l’attrition dentaire consiste généralement à restaurer la structure dentaire perdue à l’aide de procédures dentaires de restauration, telles que des obturations, des couronnes ou des facettes. Dans les cas graves, une extraction dentaire peut être nécessaire, suivie d’un remplacement par un implant dentaire ou une autre restauration.

 

Votre dentiste peut vous conseiller sur la façon de protéger vos dents et de prévenir l’attrition dentaire. Des examens et des nettoyages dentaires réguliers sont également importants pour maintenir des dents saines et détecter et traiter les problèmes dentaires tôt.

Dentine et maladie parodontale

La dentine est un tissu dur et calcifié qui constitue la majeure partie de la dent, situé sous l’émail et entourant la pulpe. La maladie parodontale, également connue sous le nom de maladie des gencives, est une affection qui affecte les tissus entourant et soutenant les dents, y compris les gencives, le ligament parodontal et l’os alvéolaire.

 

Lorsque la maladie parodontale survient, les tissus de soutien autour de la dent peuvent être endommagés, entraînant l’exposition de la surface radiculaire de la dent, qui est composée de dentine. Cette exposition peut entraîner une sensibilité dentaire, de la douleur et un risque accru de caries dentaires.

 

La prévention des maladies parodontales implique de maintenir une bonne hygiène buccale par un brossage régulier et la soie dentaire, ainsi que de rechercher des soins dentaires de routine pour surveiller la santé de vos dents et de vos gencives. Une alimentation saine et l’évitement du tabagisme sont également des facteurs importants dans la prévention des maladies parodontales.

 

Le traitement de la maladie parodontale comprend généralement un nettoyage en profondeur des dents et des gencives pour éliminer la plaque et le tartre, qui sont les principales causes de la maladie. Dans les cas plus avancés, la chirurgie parodontale peut être nécessaire pour réparer les tissus endommagés et restaurer la fonction et l’apparence des dents.

Dentine et traitement orthodontique

La dentine est un tissu dur et calcifié qui constitue la majeure partie de la dent, situé sous l’émail et entourant la pulpe. Le traitement orthodontique implique l’utilisation d’appareils dentaires, tels que des appareils orthodontiques ou des gouttières transparentes, pour redresser les dents tordues et améliorer l’alignement de la morsure.

 

Pendant le traitement orthodontique, des forces sont appliquées sur les dents pour les déplacer dans les positions souhaitées. Parfois, ces forces peuvent causer des changements mineurs dans la structure de la dent, y compris l’épaisseur et la forme de la dentine. Cependant, ces changements ne sont généralement pas une source de préoccupation.

 

Le traitement orthodontique nécessite de coller des boîtiers à la surface des dents, ce qui implique la gravure et d’autres étapes qui affectent la surface externe des dents. Ce processus peut causer une sensibilité ou un inconfort dentaire temporaire, mais ces symptômes peuvent généralement être gérés avec un dentifrice désensibilisant de routine et des bains de bouche.

 

Dans certains cas, en raison de la présence d’appareils orthodontiques, il peut être difficile de nettoyer correctement les dents pendant le brossage, ce qui entraîne des caries dentaires. Cependant, une fois le traitement terminé, il peut également être bénéfique pour protéger la dentine en améliorant l’alignement des dents et en réduisant le risque de caries dentaires, de maladies des gencives et d’autres problèmes dentaires pouvant résulter de dents encombrées ou mal alignées.

Dentine et prothèses dentaires

La dentine est un tissu dur et calcifié qui constitue la majeure partie de la dent, situé sous l’émail et entourant la pulpe. Les prothèses dentaires sont des dispositifs artificiels, tels que des prothèses dentaires, des ponts ou des implants dentaires, qui sont utilisés pour remplacer les dents manquantes ou endommagées et restaurer la fonction et l’apparence de la bouche.

 

L’utilisation de prothèses dentaires peut également aider à protéger les dents naturelles restantes et à préserver la structure osseuse et tissulaire sous-jacente de la bouche. Par exemple, les implants dentaires sont placés directement dans l’os de la mâchoire, ce qui peut aider à prévenir la perte osseuse et à maintenir la structure globale et la santé de la bouche.

 

Les prothèses dentaires peuvent être conçues pour imiter la forme et la structure naturelles de la dent, y compris la couche de dentine. Cela permet d’assurer un ajustement naturel et confortable pour le dispositif prothétique et réduit le risque de complications, telles que l’irritation ou les dommages aux tissus environnants.

 

Un entretien et des soins appropriés des prothèses dentaires sont importants pour assurer leur longévité et prévenir les complications. Cela comprend le nettoyage et l’entretien réguliers de la prothèse, ainsi que le maintien d’une bonne hygiène bucco-dentaire et la recherche de soins dentaires réguliers pour surveiller la santé de vos dents et de vos gencives.

Dentine et dentisterie esthétique

La dentine est un tissu dur et calcifié qui constitue la majeure partie de la dent, situé sous l’émail et entourant la pulpe. La dentisterie esthétique implique des procédures visant à améliorer l’apparence des dents et du sourire, telles que le blanchiment des dents, les facettes ou le collage dentaire.

 

La couche de dentine de la dent joue un rôle important dans les procédures de dentisterie esthétique.

Par exemple, les traitements de blanchiment des dents fonctionnent en éliminant les taches de surface sur l’émail, mais peuvent également avoir un impact sur la couleur de la dentine sous-jacente. Dans certains cas, la couleur de la dentine peut être un facteur dans la détermination du traitement de blanchiment optimal pour l’individu.

 

Les facettes et les procédures de collage dentaire peuvent également être conçues pour imiter la forme et la couleur naturelles de la dent, y compris la couche de dentine. Cela permet d’assurer un résultat naturel et esthétique pour le patient.

 

Cependant, il est important de noter que les procédures de dentisterie esthétique peuvent ne pas convenir à tout le monde et doivent être évaluées au cas par cas. Votre dentiste ou dentiste cosmétique peut vous fournir des conseils sur les meilleures options pour vos besoins individuels et les résultats souhaités.

 

Le maintien d’une bonne hygiène buccale est également important pour assurer la longévité et le succès des procédures de dentisterie esthétique. Cela comprend le brossage régulier et la soie dentaire, ainsi que la recherche de soins dentaires réguliers pour surveiller la santé de vos dents et de vos gencives.

Dentine et dentisterie pédiatrique

La dentine est un tissu dur et calcifié qui constitue la majeure partie de la dent, situé sous l’émail et entourant la pulpe. La dentisterie pédiatrique implique les soins et le traitement des dents et de la santé buccodentaire des enfants, de la petite enfance à l’adolescence.

 

Dans la dent d’un enfant, la dentine est plus mince que celle d’une dent adulte et la chambre pulpaire est plus grande, les cornes pulpaires dans la région cuspide étant plus hautes. Même si une petite couche de dentine est perdue, elle peut causer de la sensibilité et de la douleur chez les enfants.

 

La meilleure façon d’éviter la carie de la dentine est d’adopter des pratiques d’hygiène buccale appropriées pour maintenir la santé globale des dents et des gencives de l’enfant. Ceux-ci incluent le brossage régulier et la soie dentaire.

 

Pour les patients à risque élevé afin d’éviter la carie dentaire, les dentistes peuvent utiliser des techniques et des traitements spécialisés pour traiter les problèmes dentaires chez les enfants, tels que des scellants dentaires pour protéger les dents contre la carie, des traitements au fluorure pour renforcer l’émail et la dentine, et des obturations dentaires ou des couronnes pour réparer les dents endommagées ou cariées.

Gestion des dentines et des traumatismes dentaires

La dentine joue un rôle important dans la gestion des traumatismes dentaires, car c’est la couche de structure dentaire qui se trouve juste sous l’émail et aide à soutenir et à protéger la pulpe de la dent. Lorsqu’une dent est endommagée en raison d’un traumatisme, il est crucial d’évaluer l’étendue des dommages à la couche de dentine dans le cadre du plan de traitement global.

 

Si la couche de dentine est exposée en raison d’une fracture ou d’une fracture de la dent, la restauration dentaire est envisagée pour réparer la zone endommagée. Cela peut impliquer de remplir la zone avec un matériau dentaire, tel que la résine composite, ou de placer une couronne sur la dent pour la protéger et la renforcer.

 

Dans les cas où le traumatisme a causé des dommages à la pulpe de la dent, qui contient des nerfs et des vaisseaux sanguins, un traitement de canal peut être nécessaire pour enlever la pulpe endommagée et protéger la dent contre d’autres dommages ou infections.

 

Une bonne gestion des traumatismes dentaires implique également de traiter les blessures des tissus mous qui ont pu survenir, telles que des coupures ou des ecchymoses aux gencives ou aux joues. Cela peut nécessiter des sutures ou d’autres traitements pour favoriser la guérison et prévenir l’infection.

Il est important de rechercher un traitement immédiat pour tout traumatisme dentaire afin de minimiser le risque de dommages et de favoriser une guérison optimale.

Troubles dentaires liés à la dentine et maladies systémiques

Il existe plusieurs troubles dentaires liés à la dentine qui peuvent survenir, notamment:

  • Hypersensibilité à la dentine: Dans cette affection dentaire, en raison de l’exposition aux tubules de dentine, les stimuli des aliments et des boissons chauds et froids sont transmis à la pulpe, entraînant une sensibilité et une douleur aiguë.

  • Carie dentaire: Cette infection bactérienne de la dent provoque une déminéralisation de l’émail et de la dentine. Si elle n’est pas traitée, la carie peut progresser à travers la couche de dentine et atteindre la pulpe, entraînant des douleurs, des infections et même la perte de dents.

  • Dentinogenèse imparfaite: Cette maladie génétique rare affecte le développement de la dentine, entraînant des dents faibles et décolorées sujettes aux fractures et à l’usure.

  • Dysplasie dentine: Cette maladie génétique rare affecte le développement et la structure de la dentine. Elle est caractérisée par une formation et une minéralisation anormales de dentine.

Bien que la dentine soit principalement un tissu dentaire, certains troubles systémiques peuvent affecter le développement et la structure de la dentine, entraînant des problèmes dentaires. Plusieurs troubles systémiques liés à la dentine comprennent:

  • Diabète: Dans le diabète, le taux de flux salivaire est diminué et le pH est également acide. Ces deux facteurs contribuent à la carie dentaire.

  • Rachitisme résistant à la vitamine D: Cette maladie génétique rare affecte la capacité du corps à répondre à la vitamine D, ce qui entraîne une incapacité à absorber correctement le calcium et le phosphore. Cela peut entraîner une dentine mal formée, entraînant des problèmes dentaires tels que des dents affaiblies et un risque plus élevé de caries.

  • Hypophosphatémie: Cette condition est caractérisée par de faibles niveaux de phosphate dans le sang. Elle peut être causée par un trouble génétique ou d’autres problèmes de santé sous-jacents et peut entraîner une dentine mal formée et d’autres problèmes dentaires.

  • Maladie de Paget: Cette condition est caractérisée par une croissance osseuse anormale, conduisant à des os affaiblis et cassants. Dans certains cas, il peut également affecter les dents, entraînant des anomalies de la dentine et un risque accru de carie dentaire et de perte.

  • Ostéogenèse imparfaite: Cette maladie génétique affecte la capacité du corps à produire du collagène, conduisant à des os fragiles et des dents sujettes aux fractures et à l’usure.

  • Le RGO, ou reflux gastro-œsophagien, est un trouble digestif chronique caractérisé par le reflux de l’acide gastrique et des enzymes digestives dans l’œsophage, provoquant une irritation et une inflammation. Le reflux de l’acide gastrique peut éroder l’émail des dents et augmenter le risque de carie dentaire.

  • Les troubles neurologiques et le stress peuvent également avoir un impact sur la dentine. Le serrement et le grincement des dents sont fréquents chez les patients stressés ou ayant des problèmes psychologiques. Le broyage continu peut entraîner l’usure de l’émail et de la dentine, causant des problèmes dentaires.

Le traitement des troubles systémiques liés à la dentine implique généralement la gestion de la condition sous-jacente et le traitement de tout problème dentaire pouvant survenir à la suite du trouble. Cela peut inclure des traitements de restauration tels que des couronnes et des obturations, ainsi que la thérapie de canal et l’extraction dentaire. Le maintien d’une bonne hygiène buccodentaire et la visite régulière d’un dentiste peuvent également aider à prévenir et à gérer les problèmes dentaires associés à ces troubles.

bottom of page